Atelier de la Verrière : logo
Atelier de la Verrière : sigle

Shooting vidéo sur notre savoir faire.

Léni, le cadet de l'équipe
Léni, le cadet de l'équipe

Aujourd’hui, les artisans de l’Atelier de la Verrière étaient sous le feu des projecteurs !

Une première dans notre atelier de fabrication de verrières en acier. La première fois aussi que Fabien, le cinéaste travaillait dans une métallerie !

Déroulement de la journée :

8h00 - Les questions fusent :

  • Comment fabrique-t-on une véranda ?
  • Quelles sont les spécificités de l’acier ? Les avantages ? Les inconvénients ?

L’objectif était de tout connaître de notre métier pour transposer au mieux le savoir-faire des métalliers dans la vidéo.

 

8h40 - Viste de l’entreprise.

Les bureaux de l’entreprise :

Nous commençons par les bureaux, là où le premier contact s’établi avec le client, plus précisément à l’Accueil ou ils sont conseillés et où l’on explique notre métier :

-        Des verrières et menuiseries en acier sur-mesure

-        Des ouvrages haut de gamme à forte valeur ajoutée

-        Un profilé acier à rupture de pont thermique unique aussi !

Nous passons ensuite dans le bureau d’étude. L’étape est déterminante puisqu’il s’agit par exemple de fixer, avec le client, le design de sa véranda. C’est aussi là que se joue une partie de la qualité de la fabrication. (00:30s dans la vidéo)

L’Atelier :

Nous rentrons ici dans le cœur de notre métier !

Mais avant toute chose, nous expliquons à Fabien avec quoi les verrières sont-elles fabriquées : des profilés en acier. A l’Atelier de la Verrière, nous avons pris le parti de ne travailler qu’avec des fers laminés. Ainsi, pour avoir une rupture de pont thermique sur nos profils (pour garantir une bonne isolation), nous avons dû les créer : Le profilé MPH est né. En effet, les profilés du marché sont eux fabriqués à partir de tôles pliées et n’offre par les nuances de formes des fers laminés qui donnent le charme des verrières anciennes. (00:46s)

Ensuite les profilés sont débités/coupés et assemblés sur les tables de soudage. A chaque soudure l’acier se dilate et les ensembles se déforme sous l’effet du gradient de température. Il faut donc à la fois être très précis à la coupe, mais aussi maîtriser et anticiper les déformations de l’acier. Ceci ne s’apprends pas en un jour, ni en quelques années ! Les artisans de l’Atelier de la Verrière continuent de se perfectionner et d’innover même au bout de 20 ans.

Tout au long de la fabrication, de nombreuses étapes de contrôles sont effectuées : contrôles de perpendicularité, contrôles de rectitude, contrôles des points de soudure, … Ces nombreux contrôles qualité se termine par un montage à blanc pour valider le bon fonctionnement des ouvertures et des assemblages.

Bien-sûr puisque nous travaillons l’acier, nos verrières doivent-être protégées de la corrosion. Nous appliquons donc une double protection contre l’oxydation :  métallisation (01:40) et peinture(02 :30). Cliquez ici pour en savoir plus sur nos traitements anticorrosion)

12h00 – Pause bien méritée

L’occasion d’échanger tous ensemble sur nos métiers.

13h30 – Prise des vidéos et des photos pendant le travail de chacun.

18h00 – Fin de la journée, début du montage pour le cinéaste.

Retrouvez la vidéo ici !

Tags Associés à l'article :

Actualités

Partager cet article :